/ 2010 - Psycho machine

Cet ensemble de réalisations s'articule autour d'un assemblage de formes récurrent : l'association d'un hérisson tchèque et d'une roue. Le hérisson tchèque est un obstacle statique qui a pour fonction de bloquer les déplacements, alors que la roue est un objet du déplacement. La liaison des deux formes produit un rapport de force, une tension, une contradiction, une sorte d'oxymore plastique. Le hérisson tchèque, en tant que volume, apparait comme l'assemblage le plus économique en materiaux pour occuper le maximum d'espace. La forme renvoie aux techniques militaires et à la mémoire de la seconde guerre mondiale. La série, en tant que variation plastique sur la forme composite archétypale ainsi définie, est une évocation des rapports entre l'effacement et la résurgence de cette mémoire.

339
350